Présentation

LE SANDA


Sanda est un terme chinois composé du mot « san » qui signifie libre, relaché, et du mot « da » qui signifie attaque. Pour simplifier, ces 2 termes désignent une application en combat libre de techniques martiales.

Le sanda est l’évolution du wushu en sport de combat.

Il intègre les 4 principales catégories d’attaques :
ti (coups de pied)
– da (frapper = coups de poing)
– shuai (projeter), na (attraper)
ainsi que les parades et blocages.

Le sanda va plus loin dans les limites des sports de combat et met l’accent sur les techniques de poings, de pieds et surtout de projections permettant ainsi des stratégies de combat très élaborées.
Bien que ces techniques soient autorisées dans d’autres sports de combat (kickboxing, taekwondo, muay tai, judo…), elles ne se combinent que dans le sanda. Et c’est là que toutes les stratégies se forment.

Cette liberté  dans les techniques imposent aux combattants des qualités de vitesse, de puissance et de précision.

Le fait de pouvoir projeter incite le combattant à réfléchir à 2 fois avant d’effectuer un coup de pied, et à développer sa rapidité. De même, développer des feintes de combat permet d’éviter les contres.

Dans un premier temps, le pratiquant apprend les techniques de base du coup de poing, coup de pied et projection, soit avec un partenaire, soit sur un sac de frappe.
Après avoir maîtrisé ces techniques, peuvent commencer les applications en duel, pour développer l’endurance, la respiration, les réflexes et la rapidité de réaction.

Consultez nos autres rubriques pour en savoir plus :

ENSEIGNANT
PROGRAMME DE COURS
HORAIRES
INSCRIPTIONS

NOUS TROUVER