PROGRAMME DE COURS

manu_porte

Jujitsu et sport de combat :

Notre Dojo engage chaque année des combattants lors de compétitions « JUJITSU de combat », « JUJITSU Technique », JUDO, boxe pieds-poings… La confrontation en combat rituel est un passage obligé pour chaque pratiquant, l’intensité et le cadre du combat est adapté au niveau de pratique. Nous travaillons les différents secteurs séparément (pieds-poings, projections, sol) pour ensuite permettre le combat complet.

L’aspect technique du JUDO et du JUJITSU est pour nous fondamental. Nous insistons sur la connaissance des bases de l’Art martial, les formes de corps pour que la technique soit au service de l’efficacité. Le JUJITSU bien compris devient un « Art de vivre ».

Jujitsu et self défense : 

Pratique incontournable du JUJITSU et indispensable à chaque pratiquant sincère, la Self-défense est étudiée sous sa forme à mains nues, avec couteau et bâton ainsi que contre plusieurs adversaires. La Self-défense est étudiée tout au long de l’année, avec un approfondissement en fin de saison, où nous pratiquons à l’extérieur et en tenue de ville.

Jujitsu et Art martial :

L’aspect martial du JUJITSU est étudié dans notre Dojo sous la forme du KYUSHO JITSU aussi appelé : « L’Art Ultime et Sublime des points vitaux » par Henry Plée (C.N. 10 ème DAN Karaté, C.N. 5 ème Dan JUDO, Président d’honneur de la FFJDA et de la FFKAMA et de l’union européenne de Karaté). Le KYUSHO JITSU est un Art précis qui demande une connaissance parfaite de la localisation de cibles bien définies : les points vitaux. Dans un esprit martial de self-défense, le KYUSHO JITSU utilise des tsubos (points) particuliers pour interrompre le flux d’énergie dans le but de défaire un assaillant en perturbant ou en stoppant le fonctionnement d’un organe par exemple.
Répartis sur l’ensemble du corps, ces points vitaux ont différentes fonctions et produisent des effets différents lorsqu’ils sont attaqués : paralysie d’un membre, perte de connaissance, arrêt du cœur …on les désigne par la même nomenclature que celle utilisée en acupuncture. Le KIAÏ JITSU et les KUATSU sont eux aussi étudiés lors des séminaires de KYUSHO JITSU.

Jujitsu et santé :

La pratique d’un Art martial n’est pas sans risques au même titre que n’importe qu’elle activité physique. Conscient de cet état de fait, les anciens professeurs d’Arts Martiaux possédaient des notions élémentaires ou élaborées en médecine. Notre association propose d’intégrer le KOHO-SHIATSU à la pratique du JUJITSU pour renouer avec cette tradition.

La méthode KOHO à été codifiée par Okuyama Ryuho Soke de l’Ecole d’Aïki Jujitsu Hakko Ryu. Maître Okuyama a étudié les Arts Martiaux auprès de Maître Takeda considéré par les historiens comme le dernier des samouraïs. Maître Okuyama était frère d’armes de Morihei Ueshiba qui a fondé ensuite l’Aïkido. Okuyama Ryuho a fondé sa propre Ecole d’Aïki-Jujitsu tout en étudiant la médecine orientale pour arriver ensuite à mettre au point une méthode de Shiatsu reconnue au Japon pour ses valeurs thérapeutiques : le KOHO SHIATSU.


Consultez nos autres rubriques pour en savoir plus :

PRÉSENTATION
ENSEIGNANT
HORAIRES
INSCRIPTIONS

NOUS TROUVER